Témoignage d’un élève musicien confiné

Mars 2020. C’est la quarantaine. Plus le droit de se voir ni de suivre mes cours de chant et de trompette. Mes cours sont annulés. Mais je peux continuer à les suivre par la vidéo avec mon téléphone portable. Je n’y crois pas. Pour le chant passe encore mais certainement pas pour le cours d’instrument !

  Le téléphone sonne. Marie-Christine, mon professeur de chant, m’appelle. Nous commençons les échauffements vocaux. La mélodie du piano m’accompagne dans mes gammes avec les conseils et les encouragements de Marie-Christine.

Finalement, après trois semaines, je me décide  à suivre les cours de trompette par le Smartphone. Ah ! Je suis heureux de revoir François mon professeur. Le téléphone est posé sur mon pupitre à côté de ma partition. L’œil de François surveille mes doigtés. Il écoute. Il joue à son tour pour me montrer les erreurs de phrasé. C’est super : je n’ai pas perdu mon temps. En poursuivant mes cours en vidéo, je n’ai pas perdu ma musculature de lèvres, ce que les trompettistes appellent le masque.

Bref mon année s’est poursuivie normalement sauf que nous n’avons pas pu donner notre concert de fin d’année.

Publicité